L’appât est horizontal, hérissé de roses sauvages

« Quelle était la voilure en berne sur le piédestal désespéré ? L’appât est horizontal, hérissé de roses sauvages. Par le devant, le regard d’un lion assourdi voile le paysage. Restons aux aguets, quand déguerpir promettait de plus légendaires réjouissances. Voir, est-ce la réalité avec moi qui regarde ou est-ce le vrai qui se dérobe. Unique en son genre, le chemin n’est pas celui du monde réel______fin
Je vais dessiner les fleurs roses. »
(écriture automatique précédant le dessin)

Fleurs roses, feutre, lavis et aquarelle, 30/05/2019. (#écriture automatique ; #hypnose)